1. Investir sur soi

C’est le B.A.-BA. La base.
Pour réussir dans l’entrepreneuriat, tu as besoin d’adopter une stratégie adaptée à tes valeurs tout
en étant efficace. Tu as aussi besoin d’outils et de compétences à la hauteur de tes ambitions. Et il
est extrêmement rare d’avoir en main toutes ces connaissances si essentielles !
C’est pourquoi il ne faut jamais hésiter à acheter des formations qui te paraissent indispensables
pour avancer ou à se faire accompagner par un coach professionnel. Cet argent ne doit pas être vu
comme une dépense… C’est un investissement. Et qui dit investissement, dit forcément retour sur
investissement ! 

2. Travailler son mental

Peu de personnes y pensent, pourtant la réussite d’une entreprise ne tient pas seulement dans son
offre, ses services et le design de son site web. Ton mental peut être d’une puissance extraordinaire
pour booster ton chiffre d’affaires… ou te ralentir considérablement !

 

Le mindset : tout le monde n’est pas fait pour être entrepreneure

J’ai une conviction qui peut te paraître assez dure à entendre. Pour moi, tout le monde n’est pas fait
pour être entrepreneur et s’épanouir dans ce métier.
Alors, oui, beaucoup ont l’envie. Beaucoup ont l’ambition. Et c’est plutôt logique ! C’est tellement
attractif de se dire qu’on va pouvoir bosser de chez soi en pyjama ou en claquettes suivant la saison.
Qu’on va pouvoir organiser son planning comme on le souhaite et travailler 4 heures par semaine.
Qu’on peut partir en vacances quand on en a envie. Qu’on va être autonome, sans patron à qui
rendre des comptes.
Oui, tout cela est bien beau… Un peu trop beau pour être vrai malheureusement. Sur les réseaux
sociaux, les vendeurs de rêve sont nombreux à nous montrer uniquement le strass et les paillettes.
On en viendrait presque à oublier le revers de la médaille. Sache que si tu te lances, tu vas devoir
travailler énormément, sans compter tes heures, pendant au moins les 2 premières années de ton
activité. Et cela, sans la certitude de pouvoir te dégager un revenu suffisant.
Donc oui, c’est vrai, la vie d’entrepreneure et sa vision de la liberté sont très alléchantes.
Mais tu vas 
être devoir faire des concessions au niveau de ton emploi du temps, de ta famille et de tes amis avant de rouler sur l’or. Tu vas être obligée de donner beaucoup de ton énergie sans forcément avoir
de résultats. Tout cela demande une force de caractère, une discipline, une ambition que tout le
monde ne possède pas. Et c’est OK si c’est le cas.

Halte aux croyances !

Autre obstacle qui empêche de réussir dans l’entrepreneuriat : les croyances et pensées limitantes !

Grâce aux avancées médicales, il est possible de déterminer combien de pensées nous avons chaque
jour. Et le chiffre est étonnant : nous formerions en moyenne 6 200 pensées par jour
(Source :

https://www.science-et-vie.com/cerveau-et-intelligence/nous-aurions-6200-pensees-par-jour-en-
moyenne-57905) !
Certains sites relaient des fake news gonflant ce chiffre à 60 000 pensées, mais la

réalité reste tout de même extraordinaire.
Imagine donc si parmi ces 6 200 pensées, tu ne cesses jamais de te répéter

« Je ne suis pas légitime »,
« Je ne me sens pas à ma place. »,
« Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir dire de plus que les
autres — mes concurrents — ? »,
« J’ai peur d’augmenter mes tarifs et de perdre mes clients. »…

Petit à petit, sans même t’en apercevoir, tu vas finir par en créer ta réalité.
Par conséquent, il est essentiel de travailler là-dessus le plus tôt possible. Pour cela, tu peux :

 Écouter régulièrement des affirmations positives ;
 Faire de la visualisation positive ;
 Te projeter dans ton futur idéal ;
 T’essayer à la méditation pleine conscience.

Mais le plus important ?

Pense solution et non pas problème !

Toute ton énergie, toute ta concentration doivent être focus sur ces solutions.
Alors certes, aujourd’hui, tu as peut-être une problématique, une difficulté qui te hante.
Mais plus tu vas y songer et ruminer intérieurement, plus tu vas l’ancrer dans la réalité et dans tes croyances.

Pour éviter d’entrer dans un véritable cercle vicieux, je te conseille de :

 Prendre le moment d’accueillir cette pensée négative : à ce jour, il y a un constat à faire. Et
ce constat, c’est que je n’ai pas assez de clients et je n’arrive pas à vivre de ma passion par
exemple. C’est un fait, c’est établi. Plus besoin d’en parler maintenant.

 Poser la situation actuelle : où est-ce que j’en suis concrètement aujourd’hui (nombre de
clients, visibilité, investissement…) ?

 Définir un objectif : mais attention, pas le grand objectif, le Graal, le haut de la montagne
que tu rêves d’atteindre dans 1 an, dans 5 ans ou dans 10 ans ! Ça, c’est le must, la cerise sur
le gâteau. Mais cela prend du temps et tu risques de perdre espoir et d’abandonner en cours
de route. Au contraire, il faut profiter du parcours, du chemin. Tu as donc besoin d’un
objectif intermédiaire à court terme.

 Mettre en place son plan d’action : comment vais-je atteindre mon objectif intermédiaire ?
Quelles sont les étapes concrètes à franchir ? (1. Identifier ma spécialité/2. Déterminer ma
cliente de cœur/3. Créer une offre irrésistible qui résout une problématique et qui
transformera la vie de ma cliente par exemple)

 Fixer tes deadlines : tu as alors deux solutions… Soit tu n’es pas pressée, dans ce cas, tu
restes seule au gouvernail et tu peux partir sur 2 ans avant d’avoir des retours. Soit tu as
envie d’être accompagnée et boostée, et dans ce cas-là, tu peux obtenir des résultats au
bout de 6 mois environ selon ta situation.
Je ne vais pas plus entrer dans les détails, mais rassure-toi, je prévois un article entier sur le sujet !

3. Dompter ses énergies

Pour réussir dans l’entrepreneuriat, il faut avoir la « gniaque ». Il est donc important d’avoir un rituel
pour conserver une énergie haute et une motivation à toute épreuve. N’hésite pas à t’appuyer sur
mes 9 conseils pour booster son énergie lorsque l’on est entrepreneure !

La puissance de la loi de l’attraction

Si tu me suis depuis longtemps, tu le sais : je crois à la loi d’attraction.

Dans la vie, tout est une question de miroir. Tout ce que tu envoies revient vers toi tôt ou tard, comme un reflet (ou un boomerang !). Et cela fonctionne aussi dans ta sphère professionnelle et donc, dans ton entreprise !

Si par exemple, tu es toi-même fermée à l’énergie de l’argent, si tu n’investis pas toi-même dans ta
propre société, la loi d’attraction fera en sorte que tu n’attires que de potentielles clientes qui,
comme toi, ne veulent pas payer quoi que ce soit.

À chacune de tes décisions stratégiques, repense toujours à cette loi puissante et créatrice. Toute
l’énergie que tu mets dans ce que tu fais doit traduire tes envies profondes au risque de bloquer ton
entreprise. Alors, quel reflet tiens-tu à voir dans le miroir ?

Je vibre donc je suis

C’est la suite logique de la loi de l’attraction. Si tu vibres le manque, si tu vibres le pessimisme et la
négativité, si tu vibres les « je manque de… », tu vas attirer tout cela à toi.
C’est pour cette raison que 
lorsque tu te trouves confrontée à une problématique, il est indispensable d’orienter ta réflexion sur la solution plutôt que le souci en question. Par conséquent, n’hésite pas à te projeter dans un futur idéal avec son lot de possibilités et d’opportunités.

Mais les vibrations fonctionnent également pour le positif. Si, en ce moment, tu es en plein dans la
création d’une nouvelle offre irrésistible en t’imaginant une abondance de clientes, tu peux être sûre
que cela se répercutera. Je te conseille donc de profiter d’une énergie haute et optimiste quand tu
t’attèles à ce genre de tâches. Tu peux par exemple visualiser tes clientes de cœur en train d’acheter
tes services et de changer leur vie.
A contrario, si tu sens que ton énergie te fait défaut (parce que tu 
as passé une mauvaise journée ou parce que tu es fatiguée), mieux vaut ne pas se forcer à créer quoi que ce soit à ce moment-là.
Enfin, je terminerai cette partie par deux petits tips ! Peut-être as-tu déjà ressenti une baisse
d’énergie après une journée harassante ou après être allée dans un lieu bondé. C’est tout à fait
normal. Pour nettoyer les énergies, je te conseille très fortement un bain avec du gros sel rose
d’Himalaya. Un must pour se ressourcer pleinement ! Tu peux également te servir des pierres de
lithothérapie, sous forme de bracelets ou de collier. La pierre la plus connue des thérapeutes et des
professionnels de l’accompagnement est la labradorite, mais tu peux aussi utiliser l’œil-de-tigre.
Toutes deux ont des vertus protectrices.

Et si tu te mentais à toi-même ?

Entre ce que pense ta tête, ce que ressent ton cœur et la réalité des choses, il y a une énorme
différence… Et pourtant, nous ne nous en rendons pas forcément compte.
Je vais te donner un exemple concret tiré d’un de mes accompagnements. Une de mes clientes
devait animer sa première conférence. Son objectif : attirer un maximum de personnes possibles à
l’événement. Nous avons donc mis sur pied toute une promotion afin de booster le nombre d’inscrits
et devions faire un débriefing sur ce sujet.

Le jour J : nous nous penchons sur les chiffres. Et là, surprise : 45 personnes ! Je suis très fière d’elle,
mais remarque malgré tout une absence de nouvelles inscriptions depuis 2/3 jours malgré une
promotion toujours aussi conséquente. Qu’importe, je la félicite chaleureusement : 45 personnes, ce
n’est pas rien ! Et là, elle lève ses deux mains, paumes face à moi, les agite comme pour me dire stop
et me répond que c’est déjà très bien. Je lui demande donc la raison de cette réserve.

Mais en réalité, ses gestes et sa posture ont parlé pour elle : elle ne voulait pas attirer trop de clients
par peur de ne pas être à la hauteur. En agissant ainsi, elle était en train de bloquer toutes les
énergies sans même s’en rendre compte. Et cela expliquait l’absence de nouveaux inscrits depuis
quelques jours. Son message a été entendu par l’Univers.

Attention donc à ce que tu envoies comme énergie, comme intention !

Essaye d’analyser tes pensées, tes croyances et tes actions. Sont-elles toutes alignées, en adéquation avec ce que tu désires profondément ? Ou te mens-tu à toi-même ? Ce n’est pas un exercice simple, mais il est très
instructif !

Après la lecture de cet article, quel pilier aimerais-tu améliorer ? L’investissement en toi, ton mindset
ou ton énergie ? Je suis très curieuse de connaître ton ressenti alors, n’hésite pas à partager ton
besoin du moment dans les commentaires !